fr en langues :

20.10.17

BECHU+ASSOCIES REMPORTE LE CONCOURS DU CAMPUS DE L'ISM A DAKAR

Un campus-village au bioclimatisme naturel

 

L'agence Bechu & Associés vient de remporter le concours d'architecte pour la création du premier campus de l’Institut Supérieur de Management (ISM) à Dakar. 
Crée en 1992, l'ISM de Dakar est une locomotive de l’Enseignement privé pour l’Afrique francophone. Le groupe accueille plus de 3000 étudiants à travers différentes entités en croissance (management, sciences politiques, droit, informatique) qui seront regroupées au sein d'un même campus à la rentrée 2019.  

Notre projet propose un campus identitaire porteur de l’image de l’ISM, durable et responsable qui fera référence en Afrique, et qui s’inspire de ses codes de façon contemporaine. Il offre également, par les matériaux et procédés utilisés, une sorte de micro-climat contrôlé pour un « campus village » au bioclimatisme naturel.

 Une morphologie à l'image des villages

Résolument durable et évolutif le campus générera un lieu non figé, ponctué d’espaces ouverts, favorisant les échanges, la mutualisation et la qualité de vie de ses usagers.
Pour faciliter les échanges, le plan de masse du campus est à l’image des villages traditionnels au Sénégal qui sont constitués par la réunion de plusieurs maisons rondes ou carrées innervées par une rue principale desquelles naissent des ruelles, et organisés autour d’une place principale.

 Une entrée du campus "Signal"

L’entrée du campus est marquée de façon contemporaine par une extension de la canopée qui protège la rue intérieure et s’en échappe. Elle évoque l’arbre à palabres, lieu traditionnel de rassemblement en Afrique, à l’ombre duquel on s’exprime sur la vie en société, les problèmes du village, la politique. 

Un projet à l'ambition environnementale affirmée


La cour du projet dispose d’un espace dispensateur de fraîcheur, qui permet le renouvellement de l’air et la diffusion de la lumière naturelle dans tout le campus, en étant toujours protégé du soleil. A l’intérieur comme à l’extérieur, les usagers pourront échanger et partager au cœur d’une riche biodiversité.