fr en langues :

15.12.14

Sortie du nouveau livre de l'agence

L'agence du rêve...
Être là où l’on ne vous attend pas. Avec ce nouveau livre, Anthony Bechu nous surprend. On y apprend qu’il a découvert dans la musique une porte vers l’univers fractal ouvert il y a un demi-siècle par le savant Benoît Mandelbrot. Et en l’ouvrant, il a entrevu, au-delà du système de complexité croissante qui régit désormais le métier de l’architecte, la possibilité d’une réconciliation entre l’homme et la nature.

Pour révéler la dimension cachée de la nature, rien de tel que se situer, comme le recommandait Bachelard, à la charnière du rêve, le système d’interférences par excellence. Dès lors, on ne s’étonnera pas de trouver dans ce livre une tour en forme d’arbre habité fixée par de puissantes racines sur un roc. Une arborescence présente aussi dans une autre tour à la Défense où des poutrelles-branches raidissent un exosquelette abrité par des vitrages tantôt feuilles, tantôt diamants. Une autre encore est à l’image de ces épingles élancées qui retiennent les cheveux des Vietnamiennes. On attendait les frères Schuiten et c’est Bechu !

Avec Anthony et son équipe, montons dans le Transmandchourien, empruntons les corridors du Palais d’Été et à l’instar du célèbre Passe-muraille, traversons des murs faits de plantes au risque de croiser, face à la Bonne Mère, le vaisseau fantôme de l’Hôtel-Dieu calfaté de main de maître et avec amour selon le voeu de Coleridge et son vieux marin. Du rêve encore ? Un quartier pour des scientifiques moscovites inspirés par le cercle que font les pingouins sur la banquise ! Pour Monaco, l’agence en verve invente une barrière de corail méditerranéenne dans la veine de ces grands projets de l’École des Beaux-Arts de Paris qui faisaient pâlir d’envie les confrères Américains. And last but not least, on pénétrera religieusement dans la Cité internationale de la Gastronomie à Dijon, hommage d’un des siens à l’illustre Club des Cent fondé en 1911. Cerise sur le gâteau, Anthony nous livre en avant-première sa ville idéale. « Biogée » la cité de demain aux tensions apaisées, hyper-connectée où règnent la mixité urbaine et sociale et la gestion responsable. Une pépite d’imagination à ajouter à celles déjà semées par d’autres visionnaires urbains et écologistes, Soría y Mata, Cerdà, Milioutine, Wright, Fuller, Soleri…
 

En vente dans les librairies spécialisées - Prix de vente : 39€