fr en langues :
Aménagement urbain de Pingyao
Raccorder une ville à son histoire, la projeter dans son futur
AAAB
AAAB
AAAB
AAAB
fermer
photo 1/5
retour
description
localisation
médias et publications
Aménagement urbain de Pingyao
Afficher le diaporama
Afficher le diaporama
Afficher le diaporama
Afficher le diaporama

Aménagement urbain de Pingyao

Pingyao, Chine

2008

Programme

Étude de l'aménagement urbain de la nouvelle zone urbaine au sud de la ville de Pingyao et réalisation d'espaces publics

Surface

71 hectares

Coût des travaux

NC

Maître d’ouvrage

Pingyao Planning et Paysage du Nouveau Quartier Sud

Architecte

AAAB

Architecte associé

France Concept

Raccorder une ville à son histoire, la projeter dans son futur

Située à 800 kilomètres au sud-ouest de Pékin dans la province du Shanxi, la ville antique de Pingyao est l’une des plus anciennes de Chine. Le billet de banque y fut, d’ailleurs, inventé dès le XIIe siècle. Protégée par six kilomètres de remparts toujours intacts, cette cité Han a miraculeusement su conserver les palais, temples et habitations hérités des dynasties Ming et Qing mais aussi de quatre grandes familles de banquiers. Cela lui a valu d’être inscrite en 1997 par l’Unesco au Patrimoine mondial de l’humanité.

Invité à aménager un nouveau quartier mixte dans l’axe de la porte Yingxun (sud), Anthony Bechu a suggéré de développer sur ces 71,2 hectares deux quartiers sur une trame contemporaine autour des deux citadelles existantes auxquelles son projet redonnera vie. L’une accueillera un complexe hôtelier, des restaurants, des équipements culturels ; l’autre hébergera des salles de conférences et d’exposition ainsi qu’une université. Le nouveau paysage naturel et bâti qu’il propose veille non seulement à valoriser la cité historique et à en magnifier l’approche mais aussi à offrir des traits d’union éco-responsables avec les espaces naturels (réserve d’eau de Ping Yun) et les vieux villages voisins. La morphologie urbaine renouera avec le tissu patrimonial réinterprété de façon fractale. L’architecture retranscrit de façon contemporaine les chapiteaux (tou kung) des charpentes traditionnelles ainsi que les modénatures de briques.

Véritable tampon végétal, le parc longeant la muraille sera partiellement boisé de résineux et de feuillus dans sa partie haute. Parsemé d’îlets, un lac vient offrir un poétique miroir où fusionneront bientôt par reflets l’héritage patrimonial et la ville en devenir. Sur sa rive opposée, une élégante place commande déjà une longiligne galerie aux allures évoquant le célèbre corridor du palais d’été de la Cité interdite de Pékin. Avec leurs terrasses, ces romantiques espaces de promenade semi-lacustres accueillent aussi bien les rendez-vous galants des amoureux, les rêveries nostalgiques des anciens que les jeux des enfants accompagnés de leur famille.

Aménagement urbain de Pingyao

Pingyao
Chine