fr en langues :
Ilôt tertiaire Spallis
Reconversion d'un quartier industriel
AAAB
AAAB
AAAB
AAAB
AAAB
fermer
photo 1/6
retour
description
localisation
Ilôt tertiaire Spallis
Afficher le diaporama
Afficher le diaporama
Afficher le diaporama
Afficher le diaporama
Afficher le diaporama

Ilôt tertiaire Spallis

Saint-Denis, France

2009

Programme

Construction neuve d'€™immeubles de bureaux

Surface

39 000 m²

Coût des travaux

65 M€

Maître d’ouvrage

Bouygues Immobilier

Architecte

AAAB

Architecte associé

Tom Sheehan

Certification

Concours

Reconversion d'un quartier industriel

Au nord du carrefour Pleyel, l’ancienne zone d’activités industrielles au sud de Saint-Denis, dont elle est séparée par l’A86, a entrepris sa reconversion en quartier mixant habitat et travail, concourant à la cohésion urbaine de la nouvelle ZAC et du futur hub métropolitain dédié à la création et aux arts numériques qui (ré)concilieront emploi et cadre de vie. Sur ces anciens terrains lui appartenant, EDF et la ville organisèrent une consultation remportée par Anthony Bechu et Tom Sheehan.

Imposé règlementairement, le front bâti continu de cette petite ville dans la ville s’érige en une bienveillante fortification acoustique au droit de la rocade et du boulevard de la Libération et de leurs nuisances inhérentes. Côté ville, elle n’hésite pas à s’échancrer – tant en plan (porches, passages et redans) qu’en élévation (balcons et attiques, des plus inhabituels dans ce type de programme mais propices au dialogue avec les habitations alentour) – le long des trois artères résidentielles. Revisitant technologiquement l’héritage culturel environnant, des claustras en béton fibré teinté couleur brique protègent les nouveaux espaces de travail du soleil. L’œil du passant pénètre jusqu’à l’écrin de verdure creusé en cœur d’îlot où le restaurant interentreprises et plusieurs services mutualisés prennent la lumière du jour. Le regard des utilisateurs s’échappe, quant à lui, vers le grand paysage, avec la capitale en toile de fond.

Atténuant efficacement l’impact visuel des 39 000 mètres carrés de bureaux qu’elle abrite, son élégante silhouette à géométrie variable décompose l’ensemble des trois immeubles en plusieurs séquences qui favorisent sa flexibilité fonctionnelle grâce à l’anticipation de l’évolution des besoins de ses hôtes. À l’image d’une variation musicale, cette partition architecturale accorde habilement ses propres échelles à celles du contexte.

Ilôt tertiaire Spallis

Zac Pleyel-Libération ,
93200 Saint-Denis
France